50 tiroirs dans une enceinte d'élevage chaufféeLa construction d’une enceinte d’élevage pour la production de vers de farine ou ténébrions meuniers (Tenebrio molitor) est une étape importante pour progresser vers l’autonomie alimentaire des truites arc en ciel  élevées en aquaponie. La rentabilité reste à démontrer.

Une enceinte d’élevage de vers de farine  installée dans la serre aquaponique

Murs de l'enceinte d'élevage des vers de farine

Murs de l’enceinte d’élevage des vers de farine

L’enceinte  d’élevage est positionnée dans la serre pour que la perte de chaleur au travers de l’isolant bénéficie aux légumes  pendant la période hivernale.  Le dessus de l’enceinte est surmonté d’un bac de culture qui lui aussi bénéficiera d’un peu de la chaleur perdue au bénéfice des jeunes plantules et des semis. L’enceinte est placée au fond de la serre. L’accès facile  à l’électricité a également été pris en compte de même que la proximité avec les poissons.

Une enveloppe en parpaings avec isolant en polystyrène

Pose de l'isolant sur les murs de l'enceinte d'élevage des vers de farine

Pose de l’isolant

L’enceinte d’élevage est un parallélépipède de 2.5 mètres de long, 0.9 mètre de large et 1.20 mètre de haut, délimité par trois murs en parpaings de 10 cm, montés sur chape en béton. Les murs intérieurs, le sol et le plafond sont doublés par des plaques de  plâtre avec 8 cm de polystyrène. Des lames de bois permettent de terminer la façade et  servir de support pour les portes, également réalisées en plaques de plâtre avec polystyrène, insérées dans un cadre en bois.

Un  radiateur à bain d’huile pour maintenir une température de 26°

Radiateur à bain d'huile pour une température favorable à l'élevage des vers de farine

Radiateur à bain d’huile

L’électricité est amenée dans l’enceinte avec une prise pour le radiateur à bain d’huile. La température est réglée à 26°, plus ou moins 2° compte tenu de la sensibilité du thermostat mécanique. L’option bain d’huile donne une chaleur plus régulière. Le modèle de radiateur est un premier prix, réglé à une puissance  de 600 watts. Une prise comptabilisant la consommation électrique permettra de réaliser un bilan annuel de consommation électrique.

Cinquante tiroirs organisés en 10 blocs

Blocs de tiroirs pour l'élevage des vers de farine

Blocs de tiroirs

Chaque unité de production comprend cinq tiroirs. Le tiroir N°1 reçoit les adultes.  Au bout d’un mois, le tiroir N°1  descend d’une position pour devenir le tiroir N°2. Idem au bout d’un mois pour devenir le tiroir N°3. Et  ainsi de suite jusqu’au tiroir N°5, lequel est vidé   et reprend la place du tiroir N°1. Le cycle complet est donc réalisé en 5 mois. L’enceinte d’élevage abrite  10 unités de 5 tiroirs. Les nymphes sont prélevées et élevées dans un tiroir à part pour les mettre hors de portée des adultes et éviter ainsi la prédation.

300 grammes de vers de farine par jour.

L’exploitation qui va être testée est la suivante : chaque tiroir en position N°5 est vidé en trois jours pour nourrir les truites, excepté quelques nymphes prélevées  pour assurer la pérennité du cycle. Les dix blocs couvrent un mois de nourriture des truites, ce qui correspond à la fréquence de rotations des tiroirs de l’unité de production. Chaque tiroir doit  produire 900 grammes de vers de farine, correspondant à 9000 vers. A raison de 400 œufs viables par femelle (50 par mois), il faut  environ 270 femelles par tiroir. Et donc  environ 1 adulte par cm2 dans le tiroir N°1 en permanence.

Un premier bilan dans sept  mois, en septembre 2018

Enceinte d'élevage des vers de farine en fonctionnement

Enceinte d’élevage des vers de farine en fonctionnement

L’enceinte d’élevage est en place au 06/02/2018.  Un test de production de vers de farine a été réalisé  depuis le 21/09/2017 avec apparition des premiers adultes le 12/10/2017 et  les vers issus des pontes d’octobre  sont presque à taille adulte au 06/02/2018. Reste à vérifier que le schéma de production de masse  décrit dans cet article fonctionne. Rendez-vous en septembre 2018 pour un premier bilan.

Coût de construction de l’enceinte d’élevage des vers de farine

  • Parpaings, sable, ciment et gravier : 80 €
  • Panneau de toiture (bois aggloméré hydrofuge) : 19 €
  • Planches de façades et tours de porte : 23 €
  • Plaques de plâtre 13 + polystyrène 80 = 112 €
  • radiateur + prise : 35 €
  • 50 tiroirs : 111 €

TOTAL : 380 € TTC

Coûts de fonctionnement annuels  prévisionnels

  • Pain  et légumes  (déchets récupérés) :  0 €
  • Électricité : 50 €
  • Amortissement sur 10 ans : 44 €

Aliment économisé (72 kg) :  122 € ( achat à 1.70 €/kg)

Compte tenu du travail nécessaire, ce n’est donc pas une opération rentable. Mais cela garantit une autonomie pour la nourriture des tuites et une préservatuion des ressources halieutiques marines.

Share Button