Une installation aquaponique, au delà des belles images et des vidéos, a vocation à produire une nourriture en quantité et en qualité. Mais les références du rendement en aquaponie pour des systèmes domestiques équilibrés sont rares. La production annuelle du système « truites aquaponiques » avoisine les 60 kg de truites dans 2.4 m3 de bassins et 75 kg de légumes variés sur 10 m2 de bacs.

Prévision du rendement en aquaponie dans un système extensif

Le système est prévu pour produire en croisière 60 kg de truites et 120 kg de légumes par an. Il fonctionne à l’équilibre avec pour seuls intrants, 60 kg d’aliment truite et des graines pour les semis. Auxquels il faut ajouter 1.5 litre de chélate de fer, 300 g de sel, 500 kWh en énergie et 9 m3 d’eau neuve. Ainsi, l’ajout de fer est nécessaire compte tenu d’une eau très calcaire avec un pH proche de 8. Par ailleurs le sel sert à renouveler chaque année le bain pour soigner les truites. L’énergie n’est pas produite sur place compte tenu du surcoût d’une installation solaire.

Résultats en 2018

La production de légumes en 2018 s’établit sur 8 m2. D’autre part, le système est jeune et carencé en potassium et fer. Enfin, le choix des légumes vise à faire des test de faisabilité. Au final, le système a produit 66 kg de légumes et 61 kg de truites de mars 2018 à février 2019.

Rendement  en aquaponie pour les légumes sur 8 m2, de mars 2018 à février 2019

Rendement en aquaponie pour les truites et légumes en 2019

En 2019, la totalité des 10 m2 du bac produit des légumes. Les carences en potasse et en fer sont contrôlées mais le suivi des semis et des plantations est insuffisant. D’où une faible récolte de 68 kg de légumes. La production piscicole est bonne avec 58 kg de truites .

Rendement en aquaponie pour les légumes sur 10 m2, de mars 2019 à février 2020

La production en 2020 (provisoire au 30/06/2020)

En 2020, le système se stabilise avec une minéralisation aérobie des fèces dans les filtres. Ceci a pour conséquence de supprimer la carence en potassium. Ne reste que la carence en fer, contrôlée avec un peu de fer chélaté. 35 kg de légumes produits de mars à juin et 60 truites de 330 g en pleine croissance. La recherche d’une production record en poids de légumes privilégierait les tomates et les concombres, légumes pondéreux. La course au record oubliée, ce sont une production étalée sur l’année et des légumes adaptés aux goûts de la famille qui orientent les choix.

production de légumes sur 10 m2, de mars 2020 à juin 2020