La vie en boucles

Profil cultural dans le bac de culture en aquaponie

Le système aquaponique « truites aquaponiques » comprend un compartiment de 10 m2 rempli avec 2.5 m3 de graviers. Cet espace sert de biofiltre et de support pour les légumes et la biodiversité associée. Utilisons les outils d’analyse de l’agronomie, et plus particulièrement le profil cultural, pour réaliser un diagnostic du fonctionnement de ce bac de culture.

Le média « graviers » est assimilable à un sol

Le bac de culture est assimilable à un sol de 25 cm de profondeur reposant sur une assise imperméable à l’eau et aux racines. La macro porosité de ce sol est voisine de 40% du volume. La micro porosité se limite au film d’eau en surface des éléments.

Il y a deux manières d’installer les plants de légumes : à racines nues ou bien avec la motte de compost. Lorsque l’on conserve la motte, cela crée une zone de sol avec une composition physique et chimique complètement différente. Ces mottes sont éphémères puisqu’elles seront évacuées au moment de l’arrachage des racines du légumes, emprisonnées dans les radicelles.

Schéma du profil cultural dans les graviers aquaponiques, avec répartition  des quatre zones hydriques et des racines.
Schéma du profil cultural en aquaponie, avec répartition des zones hydriques et des racines.

La composition du sol observé via le profil cultural


Ce pseudo sol est constitué à 97 % de graviers 6-10 mm issus de micro diorite. En mélange, 2.5% de graviers proviennent d’autres roches non calcaire, mais composés de minéraux différents qui contribuent à relâcher quelques micro éléments chimiques à très petites doses. 20% de ces graviers au bout de trois ans sont enrobés d’une fine pellicule de boue représentant moins de 0.5% du volume total. Aucun colmatage observé au bout de trois ans de fonctionnement.

Profil cultural ouvert auprès de 2 pieds de betterave et de tomate
Profil cultural ouvert auprès de 2 pieds de betterave et de tomate

Le comportement des racines dans les graviers : le profil cultural

Ouvrir un profil cultural dans un sol constitué uniquement de graviers est impossible. Sauf à préparer l’opération très en amont. C’est ce qui a été fait en installant un grillage à maille fine verticalement dans le bac. Ce qui permet de retirer les graviers d’un côté du grillage sans provoquer un effondrement du front à observer. Cette coupe montre la répartition des racines, l’absence de colmatage , une légère présence de boue en surface des graviers sur les 7 derniers cm.

Profil cultural : 3 cm de sec
Profil cultural : 3 cm de sec
Début de l'enracinement à - 7 cm, jusqu'au fond du bac  à - 25 cm
Début de l’enracinement à – 7 cm, jusqu’au fond du bac à – 25 cm
Chevelu racinaire et absence de boue entre les graviers du fond du bac. Légère couche de boue (1 mm).
Chevelu racinaire et absence de boue entre les graviers du fond du bac.
Légère couche de boue déposée sur le fond (1 mm).

Le fonctionnement hydrique du sol

Le sol se décompose en quatre niveaux:
– 7 cm toujours en eau.
-11 cm inondés 50% du temps (15 minutes par demi heure).
-4 cm jamais inondés, humidifiés par remontée capillaire en surface des graviers.
– 3 cm de graviers toujours secs
L’eau circule en permanence dans la partie toujours inondée. Cette eau est bien oxygénée grâce aux airlifts d’une part, et aux différentes cascades d’autre part. Il n’y a donc pas de zone de gley, toxique pour les plantes.
Tant que les racines des plantes restent saines, la plante fonctionne à l’ETM (Evapo Transpiration Maximale).

Circulation permanente de l’eau au fond du bac,
avec entrainement d’une partie des boues.

Pas de nettoyage du biofiltre

Le biofiltre constitué des 2500 litres de graviers n’a pas été nettoyé depuis trois ans et ne le sera probablement pas dans les années à venir compte tenu de l’absence de boues accumulées au fond du bac.

Bilan des entrées-sorties des boues dans le bac de culture:
– entrées (par ordre d’importance): racines oubliées, vers de compost morts, % terreau des mottes; quelques feuilles mortes, particules non filtrées dans l’eau du bac tampon.
– sorties : boues vers l’eau des bassins à truites; minéralisation par les bactéries dans le bac de cultures.
Ce bilan est à l’équilibre.

2 Comments

  1. jean paul chabbert

    Bien documenté !!! parfait, et très efficace pour les débutants comme moi !!!

    • jcgoudeau

      Merci pour votre retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


The maximum upload file size: 128 MB.
You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other.
Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.

© 2020 Truites aquaponiques

Thème par Anders NorenHaut ↑