La vie en boucles

Catégorie : Température

Enregistreur de données aquaponiques

La comparaison du comportement thermique des deux systèmes aquaponiques TA_2400 et TA_500 nécessite un enregistrement des températures. La surveillance porte sur 6 points de mesure. Or la collecte manuelle de ces données est astreignante et insuffisante en fréquence. D’où l’intérêt d’utiliser un enregistreur de données automatique. Car la compréhension, puis la maîtrise, des échanges thermiques constitue la clé pour un élevage réussi de la truite. Cette collecte d’informations permettra également d’automatiser le maintien de la température de l’eau autour d’une température de consigne. Ceci grâce à une électrovanne pilotée par un programme. Laquelle permettra de profiter au maximum des moments ensoleillés d’hiver lorsqu’il faut maintenir l’eau à 10°C. Et également, des nuits claires estivales permettant le refroidissement radiatif passif de l’eau.

Poursuivre la lecture

Innovation thermique en aquaponie : projet en test

Le système « truites aquaponiques » est un projet réussi, bien équilibré. Où la production de 55 kg de truites et 110 kg de légumes variés sur un an est au rendez-vous chaque année. Et où les périodes de canicules sont bien contrôlées par le refroidissement par géothermie, avec une faible consommation énergétique. Mais la géothermie n’est pas possible en tout lieu. Or une innovation thermique permettrait « en théorie » de gérer les besoins en chaleur et les besoins en froid à peu près partout. Elle mérite donc d’être testée sur un cas concret grandeur nature en 2021. Tour d’horizon des caractéristiques du nouveau projet.

Poursuivre la lecture

Refroidissement radiatif passif en aquaponie : test

Le refroidissement radiatif passif produit du froid par rayonnement de la chaleur dans l’espace lointain, sans utiliser d’énergie. Par exemple, une plaque métallique posée dans une caisse en polystyrène aux bords évasés et recouverte d’un film en polyéthylène va rayonner des infrarouges vers le ciel et abaisser la température à l’intérieur de la boîte. Ce principe physique est potentiellement applicable en aquaponie pour refroidir les bassins à truites. Ce premier article présente l’étude de la faisabilité en aquaponie. Un second article présente un projet d’application

Poursuivre la lecture

Refroidir l’eau en été, pour les truites en aquaponie

L’aquaponie en France métropolitaine valorise bien la truite arc en ciel : poisson facile à trouver, à croissance rapide, à chair fine et appréciée. Mais la montée en température de l’eau des bassins dès fin mai, début juin, conduit beaucoup d’aquaponistes à opter pour d’autres poissons, ou bien  limiter l’élevage de la truite  pendant les mois frais de septembre à mai. Les truites sont ensuites remplacées par des poissons plus tolérants de juin à août. Un aquaponiste professionnel a même décidé de se passer de poissons en été en minéralisant les boues des filtres collectées en hiver et stockées pour une valorisation en été. Ces stratégies fonctionnent, mais l’idéal reste de pouvoir produire de la truite toute l’année dans une eau  de qualité maitrisée. Contenir la montée en température ou refroidir l’eau des bassins en été est le problème majeur à résoudre. Il y a quatre méthodes qui peuvent être utilisées seules ou combinées.

Poursuivre la lecture

Cuivre, truites et aquaponie

serpentin de cuivre pour refroidir l'eau des bassins à truites

La géothermie par échange direct, sans recours à une pompe à chaleur, est une solution peu onéreuse pour contenir la température de l’eau des bassins à  truites dans une fourchette 8 °C – 20 °C. Il suffit de faire circuler dans un tuyau de cuivre, une eau à température constante, voisine de 13 °C- 15°C, lorsque les conditions météorologiques l’exigent.  Avec un serpentin   correctement dimensionné au regard des calories à échanger, il est possible de maintenir un élevage de truites toute l’année avec des croissances correctes pour les poissons, y compris en été.  Exite t-il une toxicité du cuivre lors de cet usage ?

Ajout du 26/03/2020 : le système « truites aquaponiques » tourne depuis trois ans avec 12 m de tuyau de cuivre immergés dans les bassins, à demeure. Le renouvellement d’eau neuve est très faible voisin de 0.7% par jour. Aucun problème sur les truites. La qualité de l’eau permet même de conduire l’incubation d’oeufs de truites et le démarrage des jeunes alevins. L’expérience confirme donc les propos ci-dessous.

Poursuivre la lecture

Creuser un puits à la main pour la géothermie

La géothermie utilisée pour stabiliser la température de l’eau dans le système des truites aquaponiques nécessite deux puits. Le second puits de 4.50 mètres a été creusé à la main avec une technique largement utilisée en Afrique : le forage à percussion.

La technique du marteau actionné à bras d’homme est très ancienne. Elle m’a été confiée par un ancien,  il y 25 ans. Elle permet de creuser un forage dans de la roche tendre comme le calcaire.  Puis d’y  descendre une pompe immergée. Poursuivre la lecture

Géothermie pour refroidir ou réchauffer les bassins

Sonde en cuivre pour échanges thermiques

Pour élever des truites en aquaponie toute l’année en Vendée, avec une croissance soutenue, il faut  pouvoir refroidir l’eau en été en deçà de 20°. La géothermie est la solution retenue pour maîtriser cet aspect de la qualité de l’eau. Il est également possible de réchauffer l’eau en hiver en période de gel  pour une meilleure croissance des truites et des légumes.

Poursuivre la lecture

© 2021 Truites aquaponiques

Thème par Anders NorenHaut ↑