Achat de jeunes truites : conditionnement pour le transportLe 8 janvier 2018,  nous partons pour un achat de 62 truites de 130 grammes pièce. Elles sont installées dans les bassins. Elles vont grossir tout au long de l’année 2018. La gestion de ce lot de truites  sera réalisée selon le plan détaillé  pour définir le nombre de truites à détenir dans l’installation d’aquaponie.

Trouver des truites en petites quantité pour un particulier à côté de chez soi est parfois difficile. C’est le cas à Luçon en sud Vendée. Aucune salmoniculture en Vendée. Le plus proche vendeur est à Availles sur Chizé, en Deux-Sèvres, à une heure et demi de route.

Jean-Charles Savio gère la  pisciculture  des sources du Beth à Availles sur Chizé. Il achète ses truites à la pisciculture  Bellet près d’Angoulême et les fait grossir dans des bassins alimentés par une résurgence , le Beth,  qui se jette dans la Boutonne. Tout au long de l’année, l’eau est à température constante autour de 14°. Seul bémol : une eau qui peut se faire rare en été. Il vend des truites  vivantes auprès des sociétés de pêche et des entreprises qui organisent des parcours de pêche à la truite. La production est plutôt extensive. J’y trouve des truites arc en ciel de qualité, les granulés pour nourrir les truites et des conseils pour l’élevage des truites.

Les jeunes truites sont conditionnées dans des sacs en plastique résistant, remplis d’oxygène pour garder les truites en bonne forme pendant le temps du voyage, soit une heure et demi dans le cas présent. Les chaos de la route contribuent à brasser l’eau des sacs installés dans le coffre de la voiture , et donc à oxygéner l’eau.

 

Achat de truites pour l’aquaponie

A l’arrivée, les truites sont recomptées et pesées pour établir précisément le stock de départ. Cela permet également d’observer au passage  la qualité des poissons : pas de déformations, ni taches sur la peau, ni nageoires abimées. Résultat : 62 truites  de 130 grammes pièce pour un poids total de 8060 g. Puis elles sont installées dans un des deux bassins. Pas de nourrissage le jour de l’arrivée. Demi ration le lendemain matin puis ration complète pour les jours suivants. Pour une eau à 10° , 8 kg de poisson de 130g,  aliment T salmo 19-40, la ration journalière est fixée à 100 g.

Cet achat  de poissons va doper la fourniture de nitrates dans les bacs de culture et améliorer le fonctionnement de l’unité aquaponique en cette période hivernale où l’aquaponie permet encore une croissance (lente) des végétaux.

Share Button