Le nouveau système aquaponique TA_500 fonctionne avec une seule pompe à air. Cette pompe assure à la fois la circulation de l’eau et son aération. Donc, c’est un organe vital qui nécessite une surveillance permanente. Or le système initial TA_2400 est déjà équipé d’un système d’alerte en cas de défaillance. Lequel peut également surveiller, à peu de frais, le système TA_500.

Cet équipement fonctionne bien depuis un an, hormis les capteurs de vibrations sur les pompes à air qui n’ont pas tenu plus de 9 mois. La moindre défaillance sur la circulation de l’eau est signalée par SMS, puis par appel téléphonique (utile la nuit quand on dort et que la pompe vient de griller!) . Et donc, le raccordement au système existant, d’un capteur de débit supplémentaire, ne devait être qu’une simple formalité… laquelle se transforma rapidement en un super casse-tête, pour le béotien de l’électronique que je suis!

Mise en place du capteur pour la surveillance du débit

Le capteur de débit est un capteur à effet Hall YFS201 (5 €). L’étanchéité est renforcée avec ajout de joint silicone. Le câble est allongé pour atteindre 9 m, à l’aide d’une vieille rallonge Ethernet, en utilisant trois paires de fils torsadés. Une résistance de 10 K ohms est soudée entre les fils rouge (Vcc) et jaune (Signal). Un article du forum arduino explique comment rallonger le câble pour capteur de débit d’eau. Ce capteur ainsi modifié s’insère sur le tuyau d’eau allant du bac de culture vers le bassin à truites.

Le bassin aquaponique TA_500 litres accueille une auge d’incubation. Pour protéger les truitelles et les œufs d’un éventuel arrêt de la circulation de l’eau (coupure électrique, panne de pompe, manque d’eau), un capteur de débit surveille l’installation et provoque l’envoi d’un SMS et appel téléphonique en cas d’arrêt d’écoulement de l’eau en sortie du bac de culture.

Le branchement du nouveau capteur sur la carte arduino

Là commencent les difficultés. Le programme qui pilote le capteur intègre des fonctions d’interruptions. Or la carte arduino UNO ne possède que deux pins pour ce type d’usage : les pins 2 et 3. Çà tombe bien puisque je n’ai que deux capteurs à brancher! Mais des cartes arduino plus évoluées seraient nécessaires pour accueillir davantage de capteurs de débit.

Une surveillance du débit déclenchée par la fonction « attachInterrupt() »

La maîtrise des fonctions attachInterrupt() et noattachInterrupt() par un non initié à la programmation avancée est « un chouia » hermétique. Et le copié-collé de codes trouvés sur internet a ses limites. Vient le moment ou il faut comprendre le pourquoi de chaque ligne et construire son propre code adapté au contexte. Après de nombreux tâtonnements et tests, les deux sondes, l’une installée sur le système TA_2400 et l’autre sur le système TA_500, fonctionnent. Mais le plus difficile fut de comprendre pourquoi l’activation de la fonction « envoi de SMS » contrariait la mesure des débits. Le nouveau programme, beaucoup plus structuré pour d’éventuelles modifications ultérieures , est disponible gracieusement sur simple demande pour ceux que cela intéresse (accueil@truitesaquaponiques.com).

Interrogation à distance de l’état du système de veille

Outre la fonction d’alerte, le système est également interrogeable à distance. L’envoi d’un SMS au système aquaponique contenant la lettre « S » provoque l’envoi d’un SMS en retour. Ce SMS indique la température de l’eau de TA_2400 et le débit d’eau sortie bac de culture pour TA_2400 et TA_500. Ce qui permet de se rassurer sur l’état opérationnel du dispositif d’alerte.

Surveillance des bassins aquaponiques : exemples de messages d'alerte et de consultation à distance du système d'alerte.
Exemples de messages d’alerte et de consultation à distance
du système de surveillance des bassins aquaponiques.