Les systèmes aquaponiques diffèrent par la taille et par les techniques de production mises en oeuvre. Ces systèmes produisent des légumes et des poissons  – ou autres organismes aquatiques – en consommant plus ou moins  d’eau, d’énergie et de  nourriture. Construisons un indicateur simple et rustique pour esquisser l’efficacité aquaponique pour chaque système.

L’indicateur proposé comprend deux variables de production, poissons et légumes, et trois variables de moyens : énergie, eau neuve et aliment aquacole. L’énergie et l’eau sont les deux intrants indispensables pour faire tourner les pompes et compenser l’évaporation. Ces deux intrants sont déterminants dans la recherche de rentabilité et de maîtrise des coûts de production. L’indicateur d’efficacité aquaponique (IEA) s’exprime donc en grammes par kWh et par m3 d’eau neuve (g/kWh/m3).

La variable « poisson » : Paquacole

récolte des truites : objectif de 50 kg nets par anCorrespond à la production nette de poissons commercialisables (ou autres produits aquacoles élevés en aquaponie), sur une année, exprimée en kilogrammes .
Calcul : prélèvements annuels + stock fin – stock début.
Pour « truitesaquaponiques » : 65 kg

La variable « légumes » : Plégumes

Correspond à la production de légumes commercialisables, sur une année, exprimée en kg, sortant du système aquaponique.
Pour « truitesaquaponiques » : 100 kg

La variable « aliment » : Paliment

Correspond à la quantité d’aliment du commerce distribué dans le compartiment aquacole, sur une année, exprimée en kg . En cas de distribution de nourriture vivante riche en eau, évaluer la quantité distribuée en équivalent de nourriture du commerce.
Pour « truitesaquaponiques » : 76 kg   (IC de 1.17)

La variable « énergie » : Qénergie

Correspond à la consommation totale en électricité du système aquaponique exprimée en kWh sur une année. Varie de 3 kWh à 50 kWh par kg  de poisson produit selon les options retenues.
Pour « truitesaquaponiques » : 500  kWh après modification . Soit 8 kWh par kg de truite produit. (1500 kWh avant modification).

La variable « eau neuve » : Qeau

Correspond à la consommation en eau neuve injectée dans le système sur une année, exprimée en m3 par an. Varie de 0.5% à 10% du volume total en moyenne par jour, selon les options retenues.
Pour « truitesaquaponiques » : 10 m3 (0.8% / jour en moyenne))

L’indicateur d’efficacité aquaponique : IEA

IEA=(Paquacole+Plégumes-Paliment)*1000/Qénergie/Qeau

A la recherche d'un indicateur pour mesurer l'efficacité aquaponique du systèmeCet indicateur peut probablement varier de 2 à plus de 100, notamment pour les systèmes avec tilapias, avec fort chargement, faible renouvellement en eau, peu de consommation d’énergie et climat favorable à la production de légumes. Pour une aquaponie avec truites en France, un IEA à 30 serait plus que bien.

Pour « truitesaquaponiques » : IEA = 18 g/kWh/m3  

Et pour enrichir cet article, merci de détailler votre IEA, via les commentaires.