La vie en boucles

Catégorie : Qualité de l’eau

L’eau est la composante essentielle du projet. Son origine détermine la qualité chimique initiale. Les équipements du site doivent permettre  de conserver une qualité de l’eau irréprochable pour le bien-être des truites.

Oxygène : saturer l’eau au maximum

La saturation permanente de l’eau en oxygène – ou dioxygène pour les puristes – est la clé pour un bon fonctionnement des systèmes aquaponiques avec truites. Un bilan entre les consommations et les apports, bien que très approximatif, permet de mieux apprécier les limites et le potentiel du système. Il est prudent de disposer d’une marge de 20% supplémentaires par rapport aux calculs théoriques.

Poursuivre la lecture

Refroidir l’eau en été, pour les truites en aquaponie

L’aquaponie en France métropolitaine valorise bien la truite arc en ciel : poisson facile à trouver, à croissance rapide, à chair fine et appréciée. Mais la montée en température de l’eau des bassins dès fin mai, début juin, conduit beaucoup d’aquaponistes à opter pour d’autres poissons, ou bien  limiter l’élevage de la truite  pendant les mois frais de septembre à mai. Les truites sont ensuites remplacées par des poissons plus tolérants de juin à août. Un aquaponiste professionnel a même décidé de se passer de poissons en été en minéralisant les boues des filtres collectées en hiver et stockées pour une valorisation en été. Ces stratégies fonctionnent, mais l’idéal reste de pouvoir produire de la truite toute l’année dans une eau  de qualité maitrisée. Contenir la montée en température ou refroidir l’eau des bassins en été est le problème majeur à résoudre. Il y a trois méthodes qui peuvent être utilisées seules ou combinées.

Poursuivre la lecture

Filtre en aquaponie : au plus simple!

Filtre à filets et filtre à graviers en série, entre bac a truites et puisard.

 Les filtres en aquaponie sont très divers. Cela va du « zéro filtre » aux filtres à tambour, en passant par les filtres sous pression avec mousses filtrantes, les filtres à tourbillons, et bien d’autres systèmes. Deux questions ont orienté les choix réalisés pour le système « truites aquaponiques ».  Quelles sont les exigences en matière de filtration? Quels sont les systèmes les moins coûteux et les plus faciles à entretenir qui répondent à ces besoins?

Poursuivre la lecture

Cuivre, truites et aquaponie

serpentin de cuivre pour refroidir l'eau des bassins à truites

La géothermie par échange direct, sans recours à une pompe à chaleur, est une solution peu onéreuse pour contenir la température de l’eau des bassins à  truites dans une fourchette 8 °C – 20 °C. Il suffit de faire circuler dans un tuyau de cuivre, une eau à température constante, voisine de 13 °C- 15°C, lorsque les conditions météorologiques l’exigent.  Avec un serpentin   correctement dimensionné au regard des calories à échanger, il est possible de maintenir un élevage de truites toute l’année avec des croissances correctes pour les poissons, y compris en été.  Exite t-il une toxicité du cuivre lors de cet usage ?

Ajout du 26/03/2020 : le système « truites aquaponiques » tourne depuis trois ans avec 12 m de tuyau de cuivre immergés dans les bassins, à demeure. Le renouvellement d’eau neuve est très faible voisin de 0.7% par jour. Aucun problème sur les truites. La qualité de l’eau permet même de conduire l’incubation d’oeufs de truites et le démarrage des jeunes alevins. L’expérience confirme donc les propos ci-dessous.

Poursuivre la lecture

Bassin auto-nettoyant : points de vigilance

Fond de bassin autonettoyant avec une partie propre et une partie couverte de fèces.Un des défis en aquaponie :  éviter les dépôts à l’intérieur du bassin à poissons. Les bassins rectangulaires posent particulièrement problème. Au cours de l’année écoulée ,  des dépôts de fèces  dans le système « truites aquaponiques » ont dû être régulièrement enlevés sous peine de voir les truites perdre l’appétit.  Voici donc quelques points d’amélioration prévus pour tendre  vers un bassin auto-nettoyant. Poursuivre la lecture

Mesurer l’oxygène de l’eau avec l’aide d’un smartphone

le smartphone pour compléter les tests d'analyse d'oxygène dissous dans l'eauChoisir d’élever des truites en aquaponie nécessite une eau fraîche et oxygénée.  La surveillance de la température de l’eau avec un  thermomètre est facile et peu onéreuse. Mesurer l’oxygène  de l’eau est une autre affaire. Il existe des sondes permettant des relevés en continu mais elles sont chères (>300 €). Les tests chimiques permettant une cinquantaine de mesures  sont beaucoup moins chers (environ 15 €), mais imprécis. Or, l’appréciation sur une échelle colorimétrique peut être améliorée en utilisant un smartphone et un applicatif d’analyse des couleurs. Poursuivre la lecture

Oxygénation de l’eau pour les truites en aquaponie

Débit de 20 litres par minute pour contribuer à l'oxygénation de l'eauLa disponibilité en oxygène pour un élevage de truites en aquaponie est un indicateur majeur à surveiller à l’aide de tests chimiques affinés avec un smartphone. C’est donc par les mesures et par l’observation du comportement des truites qu’il va falloir mettre au point le dispositif  pour conserver  une bonne qualité de l’eau. Voici l’histoire des échecs et des réussites dans la maîtrise de l’oxygénation de l’eau pour le projet « truites aquaponiques ». Poursuivre la lecture

Creuser un puits à la main pour la géothermie

La géothermie utilisée pour stabiliser la température de l’eau dans le système des truites aquaponiques nécessite deux puits. Le second puits de 4.50 mètres a été creusé à la main avec une technique largement utilisée en Afrique : le forage à percussion.

La technique du marteau actionné à bras d’homme est très ancienne. Elle m’a été confiée par un ancien,  il y 25 ans. Elle permet de creuser un forage dans de la roche tendre comme le calcaire.  Puis d’y  descendre une pompe immergée. Poursuivre la lecture

Géothermie pour refroidir ou réchauffer les bassins

Sonde en cuivre pour échanges thermiques

Pour élever des truites en aquaponie toute l’année en Vendée, avec une croissance soutenue, il faut  pouvoir refroidir l’eau en été en deçà de 20°. La géothermie est la solution retenue pour maîtriser cet aspect de la qualité de l’eau. Il est également possible de réchauffer l’eau en hiver en période de gel  pour une meilleure croissance des truites et des légumes.

Poursuivre la lecture

© 2020 Truites aquaponiques

Thème par Anders NorenHaut ↑